Consom-acteurs

Huile de palme lait

Huile de palme lait

Huile de palme dans le lait en poudre: la pétition

Eliminons l’huile de palme du lait en poudre pour nouveaux-nés. Le quotidien Il Fatto Alimentare et Great Italian Food Trade lancent une pétition sur Change.org pour inviter Mellin, Nutricia, Ordesa, Hipp, Humana, Milte, Nestlé, Unifarm, Sterilfarma, Nipiol, Menarini, Laboratoires Alter, Plasmon (qui n’a encore modifié que deux de ses produits) et Holle à changer leurs formules.

La première raison de cette requête est que l’huile de palme peut véhiculer, à travers le lait pour la petite enfance, les contaminants cancérogènes générés durant le raffinage, comme l’a dénoncé l’Efsa le 3 mai 2016. Il faut aussi rappeler que la graisse tropicale est une cause de confiscation des terres et déforestation sauvage en Indonésie, Malaysie, Afrique sub-saharienne et Amérique Latine.

Les entreprises employant l’huile de palme dans les laits en poudre soutiennent qu’elle est indispensable à l’obtention d’une composition adéquate aux exigences nutritives des bébés, ainsi qu’à la garantie d’une stabilité majeure. Mais la faiblesse de ces arguments est démontrée par le choix de certaines marques telles que Coop, Sicura et Dicofarm qui, depuis des années déjà, utilisent d’autres graisses sans diminuer la qualité des aliments.

Soutenez la pétition : change.org/stoppalmabiberon

 

A propos de l'auteur

GIFT

GIFT

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire