Machines à café

Machines à café professionnelles

Machines à café professionnelles

Machines à café professionnelles, le savoir-faire italien

Les machines à café professionnelles marquent réellement la différence d’un authentique café italien au bar ou au restaurant, en plus de l’expérience de la personne qui vous le sert. Le marché global des machines professionnelles – et de leur cappuccino – est équivalent à 650 millions d’euros.

La première licence professionnelle pour ce type de machines fut délivrée en 1884, mais ce n’est qu’au début du 20e siècle qu’elles se développent en une véritable industrie. Le secteur s’est envolé après la Deuxième Guerre Mondiale, quand les machines à café se sont diffusées dans les bars de toute l’Italie, grâce à l’augmentation de la consommation caractéristique du boom économique.

Faema, fondée en 1945, est le producteur symbole de cette période, mais la compétition s’est vite développée, incarnée par Cimbali. En 1995 les deux compagnies ont fusionné afin de promouvoir leur excellence dans le monde entier. Le groupe, qui a démarré son activité dans une usine de cuivre en 1912 à Milan, contrôle également des marques telles que Casadio ou Hemerson. 70% de son débit est exporté (la demande majeure étant en Allemagne et au Royaume-Uni) vers 100 pays, à travers un réseau de 700 distributeurs directs.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire