Café

Café contre la démence

Café contre la démence

Le café participe à la lutte contre la démence

Le café contre la démence. La théorie, déjà connue en littérature, affirmant que boire du café contribue à la diminution du risque de déclin cognitif, vient d’être confirmée par une étude publiée sur The Journals of Gerontology, durant laquelle on a observé les effets de la consommation quotidienne de boissons contenant de la caféine sur la détérioration des fonctions cognitives chez les dames âgées.

L’observation, pendant 10 ans, de la relation entre conditions cognitives et absorption de café de 6.467 femmes, dont 388 sujettes à cette maladie, a permis aux chercheurs de l’Université du Wisconsin-Milwaukee de constater qu’une consommation de café supérieure à la moyenne (261 mg/j) est associée à une réduction de l’incidence de la perte des fonctions, par rapport à une consommation inférieure (moins de 64 mg/j). Les facteurs âge, race, degré d’instruction, BMI, maladies cardiovasculaires, diabète, cigarette et alcool, ont été pris en compte.

L’action bénéfique du café contre la démence viendrait de son rôle d’antagoniste non sélectif du récepteur de l’adénosine, actif à partir de deux-quatre tasses quotidiennes. Actuellement, on boit, en Europe, environ 725 millions de cafés, ce qui correspond à 2,5 mio de tonnes de poudre, soit 4 kilos par habitant.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire