Biscuits

Savoiardi

Savoiardi

Savoiardi biscuits italiens, une recette exquise

Selon les chroniques historiques, les Savoiardi, biscuits italiens délicats, furent inventés par les maîtres pâtissiers à la cour des Ducs de Savoie au 14e siècle. La date exacte est incertaine, mais ces biscuits typiques du Piémont et de Sardaigne se sont affirmés comme un ingrédient indispensable de nombreux desserts, de la zuppa inglese à la charlotte, même si la recette principale est le tiramisù.

Parfaits pour être imbibés ou pour remplacer la génoise, les savoiardi, biscuits très légers, ont une forme allongée et sont mous et croquants à la fois. Ils sont célèbres dans le monde entier et souvent imités. A l’instar de nombreuses spécialités italiennes, ils sont revisités par les typicités régionales. A Naples, on les recouvre dans un dessert nommé Sanguinaccio, alors que les versions sardes (pistoccu) et siciliennes contiennent plus d’oeuf que la piémontaise.

D’après la loi, la pâte des Savoiardi doit contenir du sucre, de la farine de blé, et au minimum 26% d’oeufs de catégorie « A ». Le processus de transformation prévoit le mixage jusqu’à obtention d’une masse mousseuse et légère, qui sera ensuite versée dans les moules allongés creusés dans une plaque spéciale. Les savoiardi sont sucrés avant la mise au four.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire